Les termes spécifiques du billard Gaillonais

Publié le par Alb01

Babuler : Ne toucher aucune boule.
Le coup du rageux : coup exécuté sous l’emprise de l’énervement après plusieurs tentatives infructueuses.

Le p’tit Gaillonais : l’essence même du jeu. La boule de couleur tape contre les extrémités du trou et fini par ne pas rentrer ;(
A la Babar : jouer une boule avec le but de se placer soit pour rejouer, soit pour gêner l’adversaire. Terme utilisé exclusivement de manière ironique.
A la Martin : mettre la boule avec la main discrètement.
A l’Américaine : taper dans la boule espérer mais avoir l’air sûr de soi et si une boule va dans un trou ne pas en être étonné.
Au p’tit bonheur : taper dans la boule et espérer.
Un Albangle : tenter de rentrer la boule en lui donnant beaucoup d’angle. Un vrai Albangle est un Albangle réussi.
Le billard tout terrain : ancêtre du billard Gaillonais. Une petite couche de mousse recouvrait les quatre bords du tapis (sous les bandes), ce qui parfois donné des coups… particuliers.
L’autoroute, l’autostrade : faire parcourir à une boule le billard dans le sens de la longueur et ne rien toucher.
Foutre une bonne quille : taper très fort !!!
Faire une Julie : mettre la boule blanche dans un des trous. Pour faire une bonne Julie, il faut mettre la boule blanche plusieurs fois !!! (bien sûr à des tours différents)

Publié dans Sport

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article