Aimez vous lire?

Publié le par Alb01

Je ne sais pas si vous êtes de grands fans de littérature? Si ce n'est pas le cas, il n'y a pas de drame.
Mais pour ceux qui voudraient le devenir, je vous propose une petite sélection :

- "La nuit des temps" de Barjavel

    Mot de l'éditeur : "Dans l'immense paysage gelé, les membres des Expéditions Polaires françaises font un relevé sous-glaciaire. Un incroyable phénomène se produit : les appareils sondeurs enregistrent un signal. Il y a un émetteur sous la glace...

Que vont découvrir les savants et les techniciens venus du monde entier qui creusent la glace à la rencontre du mystère ? "La nuit des temps", c'est à la fois un reportage, une épopée mêlant présent et futur, et un grand chant d'amour passionné.

Traversant le drame universel comme un trait de feu, le destin d'Elea et de Païkan les emmène vers le grand mythe des amants légendaires."

- "Le père de nos pères" de Bernard Werber

Synopsis (Wikipédia) : "L'intrigue se déroule en grande partie de nos jours, quand le Professeur Adjemian est assassiné alors qu'il avait trouvé la réponse à la fondamentale question "D'où venons-nous?". La jeune journaliste Lucrèce Nemrod couvre l'affaire et décide de découvrir pourquoi le paléontologue a été tué alors même que la police classe l'affaire. Pour son article, Lucrèce demande de l'aide à Isidore Katzenberg, un ancien journaliste scientifique qui vit dans un château d'eau. Ce drôle de personnage partira avec sa collègue en Afrique pour tenter de percer le secret qui coûte la vie de plusieurs personnes tout au long du récit."

- "Véronika décide de mourir" de  Paolo Coelho

Mot de l'éditeur : "Veronika est jeune et jolie. Elle a un travail, des amis. Une vie apparemment satisfaisante. Pourtant, elle n'est pas heureuse. Le 21 novembre 1997, elle décide de mourir.

Son suicide raté la conduit dans un hôpital psychiatrique. Là, à côté de malades mentaux, elle découvre une population qui ne semble chercher qu'un abri contre la réalité, ou une fuite hors de la routine..."

Une nouvelle initiation va commencer pour elle. Elle comprendra que nous avons le choix de vivre ou de renoncer, que nous pouvons donner un sens à notre vie, qu'il faut pour cela retrouver notre Moi véritable. Et même notre part de folie...

- "Des souris et des hommes" de John Steinbeck

Mot de l'éditeur : "Les deux hommes levèrent les yeux car le rectangle de soleil de la porte s'était masqué. Debout, une jeune femme regardait dans la chambre. Elle avait de grosses lèvres enduites de rouge, et des yeux très écartés fortement maquillés. Ses ongles étaient rouges. Ses cheveux pendaient en grappes bouclées, comme des petites saucisses. Elle portait une robe de maison en coton, et des mules rouges, ornées de petits bouquets de plumes d'autruche rouges."

- "Le vol des cigognes" de Jean Christophe Grangé

Avis de la Fnac : "Les cigognes de l’Est ne sont pas revenues. Sur les sept cents couples recensés en Allemagne et en Pologne, moins d’une cinquantaine sont apparus dans le ciel. Que s’est-il passé sur le chemin des oiseaux ? Contacté par un ornithologue ami de ses parents adoptifs, Louis Antioche est chargé de parcourir l’itinéraire des échassiers (de l’Europe à l’Afrique en passant par Israël), d’observer les difficultés, d’interroger les habitants, les forces de police et les spécialistes locaux. Que cache le vol des cigognes ? Pour le jeune homme de trente-deux ans tout juste armé de son doctorat d’histoire, la plus excitante et la plus dangereuse des aventures commence."


Bonne lecture ;)

Publié dans Littérature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article